Accueil / Actualité / Est-il difficile de trouver un travail au Canada ? Analyse complète

Est-il difficile de trouver un travail au Canada ? Analyse complète

Depuis quelque temps, l’idée de voyager au Canada vous parcourt l’esprit et vous êtes tenté de partir y vivre une magnifique aventure. Mais, il faut bien trouver un emploi pour pouvoir financer votre périple et sans trop de difficultés. Est-il difficile de trouver un travail au Canada ? Voici la préoccupation de plusieurs Français qui aimeraient voyager dans ce pays. Tout de suite, on vous donne des réponses.

trouver un travail au Canada

Travailler au Canada : est-ce difficile ?

Est-ce difficile de trouver un travail au Canada ? Voici une question de nombreux Français se posent quand ils souhaitent se rendre dans le pays. L’une des principales difficultés se trouve généralement au niveau de l’obtention d’un Visa canadien.

Mais, on ne saurait vraiment dire que trouver un travail dans ce pays est compliqué, sauf si vous n’êtes pas bien renseigné.

Toutefois, comme dans plusieurs pays, la recherche d’un emploi demande du temps et de la persévérance. Est-ce difficile de travailler au Canada ? Cette question mérite une réponse, bien évidemment. C’est pourquoi nous vous répondrons plus bas dans cet article.

Actuellement, la France et le monde en général rencontrent de réelles difficultés économiques, raison pour laquelle y trouver un travail est devenu très compliqué.

Obtenir un emploi au Canada est un bon moyen de rebondir et repartir du bon pied. Toutefois, avant de s’engager dans ce genre d’aventure, il est nécessaire de se poser cette question : est-ce difficile de trouver un travail ?

Chapka Direct : assurez vous avant de vous expatrier

Les opportunités d’emploi dans le pays

Afin d’offrir un coup de pouce à leur carrière et de surmonter les difficultés liées à la recherche d’emploi dans leur pays, de nombreux Français se trouvent dans l’obligation de partir travailler au Canada (et dans bien d’autres pays en témoigne notre article sur le travail en Nouvelle-Zélande).

Le pays accueille de nombreux touristes attirés par de magnifiques édifices mais également par la mutation du marché du travail.

Si vous décidez de voyager au Québec, vous n’aurez vraiment pas de difficultés quant à la langue utilisée. Si par contre vous décidez de vous installer à Toronto ou dans la zone anglophone, vous rencontrerez plusieurs difficultés en ce qui concerne votre intégration. Alors, pour une parfaite insertion sociale, il faudra impérativement suivre les cours de langue.

Ceux qui tentent leur chance outre-l’atlantique seront ouverts à de nombreuses opportunités d’emploi. Le secteur de l’enseignement, des finances, les services aux entreprises, l’assistance sociale, la recherche scientifique et les soins de la santé figurent parmi les domaines qui embauchent le plus. Par rapport au système français, on peut dire que le recrutement au Canada est assez souple.

Il est essentiel de souligner que trouver un travail au Canada qui se rapproche de votre programme d’études ne sera pas très simple.

Une étude réalisée par l’Université de Montréal a révélé qu’environ deux tiers des immigrants qui viennent travailler au Québec arrivent à trouver un emploi qui répond à leurs compétences, 5 années après leur arrivée sur le sol canadien.

Les différents visa de travail au Canada

Quand on est expatrié, il faut être en règle pour trouver un travail au Canada, surtout en ce qui concerne les formalités comme le PVT. Ce programme permet de travailler pour financer son voyage une fois sur les lieux.

La durée d’un Permis Vacances Travail est de 2 ans maximum. Toutefois, la souscription à une assurance santé (maladie, hospitalisation et rapatriement) est l’un des critères d’obtention du PVT. Sur ce point, nous vous conseillons vivement l’assurance Chapka Direct.

La preuve de cette couverture médicale vous sera exigée par un agent lorsque vous passerez à la douane. Les jeunes entre 18 et 35 ne rencontreront certainement pas de difficultés avec un permis Jeunes Professionnelles. Ce permis représente la solution-miracle qui permet de travailler sur le territoire canadien pour 24 mois au maximum.

Est-ce possible de travailler au Canada avec un VIE en 2019 ? Oh que si, le programme Volontariat en entreprises permet d’y travailler pour une durée de 6 à 24 mois. Ceci concerne les jeunes Français âgés de 18 à 28 ans et ceux-ci ne peuvent travailler dans une filiale d’une entreprise française basée dans ce pays.

La question : est-il difficile de trouver un emploi au Canada ne se posera donc pas si vous êtes en règle, bien que la recherche d’un emploi réclame beaucoup d’efforts de votre part.

Par ailleurs, sachez que le Québec a initié ses propres démarches en matière d’immigration. Il faut donc être conforme aux règles des autorités québécoises pour espérer y trouver un travail. Il vous faudra aussi une assurance pour votre PVT si vous souhaitez obtenir votre visa dans un premier temps !

La meilleure assurance PVT : Chapka Direct

De cette façon, vous obtiendrez l’aval des autorités fédérales et ne serez pas confronté à un certain nombre de difficultés. Il faut tout de même signaler que la province dispose d’une réelle autonomie pour recruter les immigrés permanents.

Voir également

préparer son arrivée en nouvelle-zélande

Comment bien préparer son arrivée en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande, c’est loin… très loin, de manière littérale c’est à l’autre bout du monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *