Accueil / Actualité / Limite d’âge pour le PVT en Australie : bientôt un passage à 35 ans pour les Français !

Limite d’âge pour le PVT en Australie : bientôt un passage à 35 ans pour les Français !

Autrement appelé VVT (Visa Vacances Travail), le PVT (Permis Vacances Travail) a été mis sur pied dans le cadre d’un accord signé entre la France et certains pays. Il s’agit en effet d’un programme de mobilisation des jeunes Français âgés entre 17, 18, 29, 30 et 35 ans (en fonction des destinations). Aujourd’hui, nous nous intéressons à la limite d’âge pour le WHV en Australie.  Il se peut que la limite d’âge du PVT pour l’Australie soit passée de 30 à 35 ans. Voyons cela de près.

limite d'âge PVT australie

Quel âge limite pour le PVT en Australie ?

Pour partir en Australie avec un PVT, il y a certains critères à considérer comme la limite d’âge. Depuis septembre 2016, l’Australie a éprouvé le besoin de fixer une limite d’âge pour le PVT.

Il comptait donc mettre cette limite à 35 ans contre 30 ans avant. Malheureusement, rien ne semblait se concrétiser entre 2017 et 2018 malgré les multiples efforts fournis.

La France, la Belgique et encore moins le Canada n’avait encore procédé aux changements dans les accords signés avec l’Australie. Dans l’accord avec la France et la Belgique, la limite d’âge du PVT était entre 18 et 30 ans inclus. De plus, la nouvelle loi prévoit que l’âge doit être établie en fonction du texte des accords et au cas par cas.

Pour donc formaliser cette idéologie, les autorités de ce pays se rapprochent alors des autres pays partenaires notamment la France. Ce n’est qu’à la fin de l’année dernière que le pays convient avec le Canada et l’Irlande de faire passer la limite d’âge pour le Permis Vacances Travail Australie à 35 ans.

Toutefois, pour le moment, l’âge maximum du PVT dans ce pays pour Français et Belges n’a pas encore modifié puisqu’il est encore à 30 ans. Dans tous les cas, notez qu’une assurance est obligatoire en cas de départ pour le pays.

Soyez assuré lors de votre expatriation

Après une telle nouvelle, vous êtes peut-être satisfait de partir en WHV Australie, car vous n’êtes pas dans la limite d’âge. Mais, vous devez mettre en tête que l’âge n’est pas le seul critère à remplir pour espérer obtenir un Working Holiday Visa. Il existe bien d’autres critères d’éligibilité.

Les conditions de participation au PVT pour le pays du Kangourou

L’Australie est la destination privilégiée des PVTistes. Chaque année, plus de 200 000 jeunes du monde entier (dont environ 22 000 français, 2 000 belges et 7 000 canadiens) se rendent dans le pays en tant que backpackers  pour travailler et découvrir de nouvelles cultures.

Pour bénéficier de cette offre, plusieurs paramètres entrent en jeu. Parmi eux, l’âge limite, la validité du passeport, la souscription à une assurance…

Quoi qu’il en soit, si vous désirez vous rendre sur le sol australien pour découvrir le pays mais aussi travailler afin de financer votre voyage, l’âge maximum légal pour le PVT sera de 30 ou 35 ans selon votre pays d’origine. Hormis ce critère, voici les autres conditions d’éligibilité pour intégrer ce programme.

  • Être titulaire d’un passeport valide. Celui-ci doit être le même que celui que vous avez utilisé pour faire votre demande de visa lorsque vous devrez passer l’immigration. Si vous avez perdu votre passeport, prenez la peine de signaler aux autorités du pays.
  •  Participer pour la première fois au WHV.
  • Disposer de ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins en début de séjour dans le pays (au minimum 5000 $ australien soit environ 3070 euros).
  • La souscription à une assurance maladie, hospitalisation et rapatriement est vivement recommandée mais pas obligatoire.

Chapka Direct : la meilleure assurance

PVT Australie : le quota de places disponible

Vous venez de vous faire une idée sur la limite d’âge pour le PVT Australie ainsi que sur tous les critères d’éligibilité. Vous savez donc d’ores et déjà si vous pourrez partir ou pas.

Heureusement pour vous, ce pays ne dispose pas d’un quota de places comme c’est le cas pour certains pays à l’instar du Canada. La demande d’un WHV est très simple à effectuer avec 100% de chance que le pays vous autorise un visa.

Malgré tout, avant de partir, n’hésitez pas à vous renseigner sur quelle assurance WHV pour l’Australie il vaut mieux choisir.

Voir également

préparer son arrivée en nouvelle-zélande

Comment bien préparer son arrivée en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande, c’est loin… très loin, de manière littérale c’est à l’autre bout du monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *